communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9

Publié le

communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9

Contrairement à ses homologues du XV de France, Yoann Bonato (DS 3 R5, Team CHL Sport Auto) a tenu la dragée haute au Néo-Zélandais.

 
En creusant l'écart hier dans la longue spéciale du 'Nayrac', Bonato avait fait le plus dur !
 
Le pilote des Deux-Alpes profite de ce succès pour augmenter son avance au Championnat et se rapproche un peu plus d'un premier titre de Champion de France.
 
Venu pour perfectionner son pilotage sur asphalte, Hayden Paddon (Hyundai i20 R5 - Hyundai Motorsport) monte sur la deuxième marche du podium et devance finalement Quentin Giordano (Skoda Fabia R5, Sébastien Loeb Racing), vainqueur du Trophée Michelin 'R5'.
 
Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 Cup) s'impose dans le cadre du 'Michelin' hors R5 tout comme Cédric Robert en Trophée Clio R3T France et Laurent Pellier en 208 Rally Cup.
 
Chez les Teams, c'est CHL Sport Auto qui l'emporte et renforce ainsi sa première place dans le Championnat éponyme.

 

LES FAITS MARQUANTS DU JOUR :

  • En poursuivant son effort dans la première boucle de la journée et en remportant les trois spéciales de la matinée, Yoann Bonato impose son rythme et se permettait de gérer son effet au cours de l'après-midi. Il remporte ainsi sa première victoire au 'Rouergue' et conforte un peu plus sa place de leader du Championnat alors que cinq des neuf manches ont déjà été disputées.

  • Hayden Paddon termine l'épreuve aveyronnaise en dauphin de Bonato, satisfait de l'expérience accumulée ce week-end. Le pilote Hyundai Motorsport signait cinq meilleurs temps tout au long du rallye, soit autant que le vainqueur, mais il payait cher une erreur commise dès les premiers hectomètres et une crevaison subie dans l'ES3.

  • Quentin Giordano confirme son retour au premier plan après un début de saison difficile. Déjà très incisif à Antibes et Limoges, le Lorrain récupère la médaille de bronze derrière les deux intouchables et remonte au deuxième rang du Championnat ! Il devance au classement général Anthony Puppo (Skoda Fabia R5) et Jean-Sébastien Vigion (Skoda Fabia R5, Team RTTC Yacco) qui complète le top cinq au terme d'une course où ces deux pilotes ont avoué être en retrait.

  • Dans le cadre du 'Michelin' réservé aux R5, Quentin Giordano signe un deuxième succès après celui obtenu à Antibes. Auteur d'une course pleine et sans erreur (hormis dans une épingle de l'ES6), Giordano s'impose devant Jean-Sébastien Vigion et Jordan Berfa (Hyundai i20 R5) qui était ralenti ce matin par des problèmes électriques, heureusement solutionnés pour le deuxième tour.

  • Patrick Rouillard fait une nouvelle fois le plein dans le Trophée Michelin 'hors R5' ! Le Porschiste devance la Mitsubishi Evo9 du régional de l'étape, Philippe Alauzet. Longtemps dans la lutte pour la deuxième place, Sébastien Dommerdich (Peugeot 205 GTI, Team RTTC Yacco) a perdu tout espoir de récupérer l'argent dans la dernière spéciale, la faute à un étrier de frein défaillant.

     

  • Le Team CHL Sport Auto remporte une nouvelle victoire dans le cadre du Championnat Team. Porté par les résultats de Yoann Bonato et Cédric Robert (Renault Clio R3T), l'équipe ardéchoise peut compter sur des leaders performants ! Sébastien Dommerdich et Jérôme Aymard (Subaru Impreza STI N15) permettent au Team RTTC Yacco de récupérer la deuxième place devant le Sainteloc Junior Team d'Efren Llarena et Karl Pinheiro. Respectivement quatrième et cinquième, le Team FJ (grâce à Pierre Lerosier, Mitsubishi Lancer Evo9 et Pierre Roché, Skoda Fabia R5) et le Sébastien Loeb Racing (avec les points apportés par Quentin Giordano) complètent le classement final.

  • En Trophée Clio R3T France, Cédric Robert remporte une troisième victoire en autant de courses disputées. Le Stéphanois a longtemps du croiser le fer avec Florian Bernardi qui a perdu tout espoir de victoire suite à deux erreurs commises dans les ES5 et 7. Les deux hommes ont littéralement écrasé la concurrence ce week-end puisque Kévin Van Deijne, qui termine au troisième rang, pointe à près de quatre minutes du vainqueur.

  • Solide tout au long du week-end, Laurent Pellier peut savourer son second succès de la saison en 208 Rally Cup. Déjà vainqueur aux Causses, Pellier précède Quentin Ribaud qui se montre particulièrement à l'aise au cours de la seconde étape. Principal concurrent de Pellier pour le titre chez Peugeot Sport, Efren Llarena prend les points de la troisième place.

QUELQUES DECLARATIONS :

Yoann Bonato (DS 3 R5, Team CHL Sport Auto), vainqueur :

« C'est vraiment bon de s'imposer !

Cette victoire fait du bien et ça récompense le travail de toute l'équipe. Il y a beaucoup de monde qui travaille pour nous permettre de rouler et c'est une bonne manière de les remercier !

Ce n'est que du bonheur !  »

 

Hayden Paddon (Hyundai i20 R5, Hyundai Motorsport) deuxième du classement général :

« C'était une belle bagarre face à Yoann Bonato !

C'était un bel apprentissage sur cette épreuve, c'est un grand rallye ! »

Quentin Giordano (Skoda Fabia R5, Sébastien Loeb Racing) troisième du classement général et vainqueur du Trophée Michelin 'R5' :

« C'était génial, on a pris beaucoup de plaisir tout au long du week-end.

La bagarre était intense à tel point que j'avais l'impression d'être à l'époque des formules de promotion. »

 

Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 Cup), vainqueur du Trophée Michelin 'hors R5' :

« Nous avons attaqué dans la dernière spéciale ! C'est un bon rallye qui s'est bien déroulé pour nous. C'est dommage de ne pas avoir eu trop de concurrence dans ma catégorie mais j'ai hâte d'être au Mont-Blanc où Anthony Cosson sera au départ, on pourra se battre. »

Cédric Robert (Renault Clio R3T), vainqueur du Trophée Clio R3T France  :

« Je suis vraiment satisfait !

Je veux tirer un grand coup de chapeau à mes pneumatiques arrières qui ont tenu toute la durée du rallye. C'est super, nous prenons les points du meilleur performeur on ne peut pas faire mieux. C'est une nouvelle victoire pour moi au Rouergue, ce n'est que du bonheur. »

 

Laurent Pellier (Peugeot 208 R2), vainqueur en 208 Rally Cup  :

« C'est vraiment une belle victoire et je veux remercier mon équipe.

Je me suis bien remis en question après le Diois où j'avais le moral dans les chaussettes.

On a tout remis en question et ce résultat est une vraie satisfaction !

Vivement le Lozère ! »

 

​CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE :

1. Yoann Bonato / Benjamin Boulloud (DS 3 R3, Team CHL Sport Auto), R5 en 1h54m47s9
2. Hayden Paddon / Sebastian Marschall (Hyundai i20 R5, Hyundai Motorsport), R5 à 1m03s9
3. Quentin Giordano / Kévin Parent (Skoda Fabia R5, Sébastien Loeb Racing), R5 à 2m49s0
4. Anthony Puppo / Jérémy Cenci (Skoda Fabia R5), R5 à 2m58s3
5. Jean-Sébastien Vigion / Valentin Sarreaud (Skoda Fabia R5, Team FJ), R5 à 3m08s3
6. Patrick Rouillard / Guilhem Zazurca (Porsche 997 GT3 Cup), GT+ à 6m56s2
7. Nicolay Gryazin / Yaroslav Federov (Skoda Fabia R5), R5 à 7m18s7
8. Jordan Berfa / Damien Augustin (Hyundai i20 R5), R5 à 7m34s1
9. Cédric Robert / Matthieu Duval (Renault Clio R3T), R3 à 8m44s2
10. Florian Bernardi / Xavier Castex (Renault Clio R3T), R3 à 9m22s5

MEILLEURS TEMPS :

1. Bonato, 5
2. Paddon, 5

LEADERS :

De ES1 à ES10 : Bonato

PRINCIPAUX ABANDONS ETAPE 2 :

Pierre-Alexandre (Citroën Saxo VTS), sortie de route dans gravité dans ES8 – Tade Lario (Peugeot 208 R2), mécanique dans ES3 - Xavier Besson (Renault Clio 3 RS).

communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9
communiqué FFSA/France - Nouvelle Zélande : BONATO sauve l’honneur ! 9