Rallye Aveyron Rouergue Occitanie 2017: Eric MAUFFREY abandonne dès l’ES 3

Publié le

Rallye Aveyron Rouergue Occitanie 2017: Eric MAUFFREY abandonne dès l’ES 3

Il a passé l’âge de s’apitoyer sur son sort !

Une fois qu’il a compris qu’il ne pourrait pas poursuivre sa route, Eric Mauffrey et son copilote Kévin Bronner se sont contentés de suivre la 3e spéciale du rallye du Rouergue en simple spectateurs.

« Nous étions complètement plantés », expliquait hier le Spinalien.

« Il n’y a pas eu de bobos et l’auto n’avait rien mais il a fallu attendre un tracteur qui nous a remis sur la route… »

Dès le deuxième virage de l’ES 3, la 208 du Vosgien est partie en tête-à-queue. 

« Les pneus n’étaient pas assez chauds et je n’ai rien pu faire », soupirait-il.

« La voiture a mordu le bas-côté avant de descendre doucement dans la pente. On a bien essayé de repartir mais ça patinait de trop… »

Seule consolation, cet abandon prématuré lui permettra de préparer au mieux le rallye de la Plaine disputé les 28 et 29 juillet prochains.

Rallye Aveyron Rouergue Occitanie 2017: Eric MAUFFREY abandonne dès l’ES 3
Rallye Aveyron Rouergue Occitanie 2017: Eric MAUFFREY abandonne dès l’ES 3
Rallye Aveyron Rouergue Occitanie 2017: Eric MAUFFREY abandonne dès l’ES 3