Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

communiqué BMA

 

communiqué BMA
communiqué BMA

East Belgian Rally 2017

 

La Skoda Fabia R5 BMA de Kris Princen et Peter Kaspers renoue avec la victoire ! 

 

Disputée dans la région de Saint-Vith, l’avant-dernière manche du championnat de Belgique des rallyes a permis à l’équipe BMA de retrouver la plus haute marche du podium grâce à son équipage fétiche composé de Kris Princen et Peter Kaspers.

 

Un duo qui avait officialisé il y a peu la fin anticipée de sa saison sportive 2017… avant de se raviser !

 

« Kris et Peter ont en effet décidé, après réflexion, qu’il n’était pas idéal de rester sur une défaite comme celle de l’Omloop van Vlaanderen, explique Bernard Munster, responsable de BMA.

 

Ils sont dès lors revenus sur leur décision, s’engageant sur le tard afin d’être au départ de l’East Belgian Rally. Ils n’ont bien sûr pas eu l’occasion de tester avant cette épreuve, mais lors du Shakedown de jeudi soir, chacun a pu s’apercevoir que tout se présentait plutôt bien… »

 

Découvrant comme ses concurrents directs les nouveaux pneus pluie fournis par Michelin, Kris Princen a entamé le rallye avec une certaine retenue.

 

Mais dès la deuxième boucle, le pilote de la Skoda Fabia R5 BMA haussait considérablement le rythme, pour finalement atomiser la concurrence à coups de scratches. Il disposait de 36 secondes d’avance avant la dernière boucle, ce qui l’a autorisé à lever le pied afin d’assurer la victoire.

 

« Cette épreuve figurait en haut de la liste de celles que je voulais gagner, commente Princen. Les spéciales y sont magnifiques. Et ce week-end, elles étaient encore plus glissantes que d’ordinaire. La course n’avait pas très bien démarré puisque j’ai effectué un tout-droit dans la première spéciale et le moteur a calé.

 

Mais dans l’après-midi, lorsque la route était couverte de boue, j’ai pu faire la différence. Et après l’erreur de Kevin Abbring, j’ai géré. Le titre se jouera donc au Condroz… »

 

Effectuant son grand retour au volant depuis le Rallye de Wallonie, Ghislain de Mévius, secondé par Johan Jalet, avait bien entamé l’épreuve, signant d’entrée deux troisièmes temps, avant de procéder à des modifications de set-up… et de partir dans la mauvaise direction au niveau des réglages.

 

« On a ensuite durci le tout, et la situation s’est améliorée, explique Bernard Munster. Comme d’autres, Ghislain a chaussé des slicks retaillés pour la dernière boucle, et les chronos ont suivi. Avec même un scratch dans l’avant-dernière spéciale, alors que le brouillard avait fait son apparition.

Ce qui s’appelle une fin d’épreuve en fanfare, synonyme de 4ème place finale. La preuve qu’avec plus de roulage, Ghislain pourrait être plus vite dans le coup pour la gagne… »

 

« Effectivement, avec plus de kilomètres au volant, je serais davantage en confiance, reconnaît Ghislain de Mévius. Mais si ces R5 sont exceptionnelles à piloter, elles réclament aussi un budget important. En fait, si le championnat de Belgique comptait moins de manches, on serait quelques-uns à y prendre part dans son intégralité.

 

Pour le reste, nous avons perdu 35 secondes en raison d’un souci d’essuie-glace dans l’ES6, mais même sans ce problème, on aurait terminé 4èmes.

Comme je n’étais passé que trois fois dans les spéciales, par manque de temps, je roulais aux notes, ce qui était une première pour moi en Belgique. Ce qui n’était pas simple, surtout face à des concurrents connaissant le parcours par cœur.

Mais bon, globalement, c’était un bon rallye… »

 

Précisons que les deux Skoda Fabia R5 alignées par BMA lors de cet East Belgian Rally 2017 n’ont pas connu la moindre alerte mécanique.

Il convient donc de parler d’un bon week-end pour la structure de Petit-Rechain.

 

Top 5 au… Kenya !

 

En fait, ce ne sont pas deux, mais trois Skoda Fabia R5 que BMA alignait le week-end dernier. Et la troisième, c’est au Kenya qu’elle a évolué, dans le cadre du Guru Nanak Rally, manche de la compétition nationale.

 

A peine rentré du Balkan Classic Rallye, le Kenyan Onkar Rai retrouvait le volant de la Fabia R5 à l’occasion d’une épreuve difficile, faite de spéciales parsemées de pierres.

Parti – trop – prudemment, sur un rythme davantage en phase avec le Balkan Classic, Rai est progressivement remonté dans le classement, pour intégrer le top 5 final, sans connaître la moindre alerte mécanique.

 

« Signalons que cette autre Fabia R5 BMA était placée sous la responsabilité technique de Rob, qui gère de la meilleure façon le programme kenyan de l’équipe, et qui ravit les équipages concernés, comme on l’a encore vu ce week-end », conclut Bernard Munster

communiqué BMA
communiqué BMA

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :