Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le rallye COEUR DE FRANCE a tout d'un grand

 

Le rallye COEUR DE FRANCE a tout d'un grand

Vendredi soir, une épreuve du rallye Cœur de France était organisée à Savigny même.

Une première appréciée, comme l’a été l’événement en général.

 A l'occasion de sa promotion en championnat de France, le rallye Cœur de France – qui s'est tenu ce vendredi et ce samedi en Vendômois – a innové. Vendredi soir, l'une des différentes épreuves chronométrées se déroulait sur un parcours de 1,5 km en centre-ville de Savigny-sur-Braye.

Avant le départ, le ciel menaçant n'avait pas découragé le public de venir. Les spectateurs étaient tellement nombreux qu'il était même difficile de se faire une place pour apercevoir les voitures qui s'élançaient les unes après les autres.

Et quand le ciel a mis ses menaces à exécution, la foule n'a pas fui les lieux. Solidement installés, on trouvait par exemple Christophe Cormier et Frédéric Petot.

Ces deux Manceaux ne voulaient pas rater cette « spéciale spectacle ». « Ça rappelle un peu ce qui se fait en WRC », faisaient-ils remarquer.

Près d'eux, étaient stationnés Emmanuel et Nelly, un couple savinois : « Nous ne sommes pas spécialement passionnés, on vient parce que c'est un événement local. C'est bien, ça amène le monde. »

Aux abords du circuit, quelques pontes de la fédération ne cachaient pas leur satisfaction.

« L'organisation est au top, lançait Bernard Demeuzois, président de la commission du championnat de France des rallyes pour la fédération française de sport automobile. 

Il n'y a rien à redire. Aujourd'hui [vendredi NDLR] pour la spéciale spectacle à Savigny le public est nombreux. Toute une région est mobilisée.

Notre choix d'inscrire le Cœur de France comme une épreuve au championnat de France a été le bon. »

La foule pour le podium

Le lendemain à l'occasion du podium final à Vendôme, les passionnés n'étaient pas moins nombreux.

« Je peux vous dire que c'est extrêmement rare d'avoir autant de public pour une arrivée en championnat de France », notait même le speaker.

Après des mois de préparation, Jean-François Dupas, président de l'association organisatrice Rallye Cœur de France, pouvait pousser un ouf de soulagement.

« En ce qui concerne notre promotion en championnat de France, je crois que l'essai est transformé » a-t-il déclaré, avant la montée sur le podium des pilotes.

Même eux, à l'image du vainqueur Yoann Bonato, y allaient de leurs compliments :

« Coup de chapeau aux organisateurs ! »

Paroles d'élus

Plusieurs élus de collectivités partenaires de ce rallye se sont exprimés en fin de compétition, comme Pascal Usseglio, conseiller régional, qui représentait la Région Centre - Val-de-Loire, partenaire principal de l'événement.

« J'ai entendu de très bons retours de la part des bénévoles, du public et des pilotes », s'est-il satisfait au micro.

Monique Gibotteau, vice-présidente du conseil départemental a salué également l'organisation, et n'a pas oublié d'évoquer les voitures anciennes qui elles aussi ont concouru pendant le week-end.
« Je crois qu'on a réussi à créer un bel événement sportif », a quant à lui déclaré Pascal Brindeau, maire de Vendôme.

Le rallye COEUR DE FRANCE a tout d'un grand
Le rallye COEUR DE FRANCE a tout d'un grand

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :