Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

actualités rallye: WRC-ERC-TER-CHAMPIONNATS de FRANCE-BELGIQUE-ESPAGNE-SUISSE-ITALIE-PORTUGAL-GRANDE-BRETAGNE...

RALLYE-PASSION FRANCE

61ème RALLYE INTERNATIONAL DU VALAIS :Carron part à la faute, victoire et titre pour Coppens !

 

61ème RALLYE INTERNATIONAL DU VALAIS :Carron part à la faute, victoire et titre pour Coppens !

Coup de théâtre dès l’entame de la dernière journée du Valais : dominateur des 2 premières journées, Sébastien Carron a cassé une roue et abandonné, laissant le champ libre pour un premier titre de Champion Suisse à Mike Coppens, devant Sébastien Carron et Ivan Ballinari, grand absent de ce Valais.

 Au classement de ce Valais, le mano à mano entre Coppens et Michael Burri, fils du dernier vainqueur de l’épreuve, aura fait planer l’incertitude jusqu’au bout : au final, seules 4.4 petites secondes l’ont séparé d’un inédit enchaînement père et fils au palmarès.

Enfin un autre Bagnard,  le Champion Suisse Junior 2019  Jonathan Michellod, s’arroge une belle place sur le podium.

 

Forcément ému à l’heure de savourer sa victoire sur le podium, Mike Coppens a expliqué :

« Gagner le Valais, c’est un rêve d’enfant qui se concrétise !

Je voyais les Roux, Girolamo et d’autres passer sur mes routes à Bruson et je rêvais de les imiter.. 

Alors faire coup double et en même temps enlever le titre de Champion Suisse, c’est juste magique... ».

Et ceci de haute lutte, car lors de cette dernière journée, Michael Burri lui a mis une pression incroyable en signant les scratchs des spéciales 13 à 15 et en revenant à 2.2 secondes à l’entame de la dernière spéciale !

Mais Coppens a réagi en champion pour doubler son capital et virer en tête pour un souffle à peine !

Un autre Bagnard, le Champion Suisse Junior 2019 Jonathan Michellod, complète le podium après avoir signé le scratch lors de la 12ème spéciale, devant Sergio Pinto et le premier non Suisse, le Belge Pieter Tsjoen.

Déçu mais beau joueur devant le coup du sort, Sébastien Carron réagissait avec philosophie dans le parc assistance :

« J’avais rajouté le Valais à mon programme pour le gagner, mais c’est le rallye !

Une trajectoire tendue, un caillou frôlé, deux barres de roue qui cassent et le rallye qui t’échappe.

Dommage de ne pas aller au bout de ce qui restera mon dernier Valais.

Mais je suis fier de ce qu’on a fait avec Lucien, et puis le titre restera par chez nous, alors un grand bravo à Mike ! »

 

Dans la manche européenne du EHRC Historic, le chassé-croisé a duré durant 3 jours entre le Tchèque Vojtek Stajf (Opel Kadett) et le Britannique James Potter (Ford Escort), un duel épique qui a finalement souri pour une poignée de secondes au Tchèque, à la faveur d’une dernière spéciale de feu.

Pour son deuxième passage au Valais après l’édition 2015 où il avait cassé alors qu’il jouait la gagne en ERC2, le Tchèque est content d’en être arrivé au bout avec une victoire à la clé. 

Il pourra ainsi se battre pour la gagne du classement général lors de la dernière manche du EHRC Historic qui se déroulera en Espagne :

« Mais Dieu que le Valais est une course difficile, et c’est diablement long pour nos vieux véhicules ! ».

Le podium est complété par le team anglais d’Ernie Graham.

Pour la Coupe Suisse des Rallyes Historiques, Gratien Lovey et sa BMW M3, déjà en tête hier soir, a confirmé sa suprématie alors que la lutte pour le podium derrière lui a tourné à l’avantage du Français Bruno Rizzi, sur Ford Escort, devant la Porsche 911 GTS de l’Yverdonnois Guy Trolliet.

 

Au Championnat Suisse Rallye Junior,  Jérémie Toedtli, déjà titré,  est resté une fois encore intouchable devant Guillaume Girolamo et Thibault Maret, confirmant un podium déjà acquis au soir de la deuxième étape. 

Mais des contrôles techniques effectués en fin de rallye ont révélé la non-conformité du véhicule de Jérémie Toedtli et Julie Faure, impliquant dès lors leur disqualification du classement final du Rallye du Valais.

L’épreuve est donc remportée par Girolamo devant Maret.

Idem au classement du Trophée Michelin Suisse, où Nicolas Lathion a fini par l’emporter sur Aurélien Devanthéry, et un Thomas Battaglia légèrement distancé. 

Enfin, au classement du Clio Swiss Trophy Ismaël Vuistiner a su renverser la vapeur pour s’octroyer la victoire devant Jérémie Toedtli et Guillaume Girolamo !  

Là encore, la disqualification de Toedtli bouleverse le classement, Vuistiner s’imposant devant Girolamo et Thibault Maret. 

 

Du côté de l’organisation, pour le Directeur du Rallye Cédric Borboën, la satisfaction est bien sûr de mise :

« Après une année sans, quel bien ça fait d’avoir pu retrouver du monde aux Casernes et sur les routes, qui plus est sous le soleil !

Mais comme cette édition a été difficile à produire...

Moins de budgets, moins de bénévoles, le plan de protection Covid, et pourtant une édition réussie au niveau de la sécurité, pour le plaisir des fans et bien sûr au niveau sportif.

Et elle restera dans les annales : c’est extraordinaire d’avoir un Champion Suisse des Rallyes valaisan ! »

Rendez-vous est pris pour un nouveau Valais en 2022, du 20 au 22 octobre !

61ème RALLYE INTERNATIONAL DU VALAIS :Carron part à la faute, victoire et titre pour Coppens !

Classements finaux (podium) par catégories :

 

Championnat Suisse des Rallyes :

1. Mike Coppens/Christophe Roux (Skoda Fabia Evo Rally2)

2. Michael Burri/Fabrice Gordon (VW Polo Gti Rally2) +4.4

3.  Jonathan Michellod/Stéphane Fellay (Skoda Fabia Evo Rally2) + 1:24.3

 

Championnat Suisse Rallye Junior  (classement provisoire*)  : 

1. Guillaume Girolamo/Benjamin Bétrisey (Renault Clio)  

2. Thibault Maret/Andy Malfoy (Renault Clio) +3:57.8

 

EHRC Historic : 

1. Vojtek Stajf/Vladimir Selenka (Tch, Opel Kadett C GT/E)

2. James Potter/Martin McCormack (GB, Ford Escort RS 1600) +8.4

3.Ernie Graham/Karen Graham (GB, Ford Escort RS 1800) +9:02.1

 

Coupe Suisse des Rallyes Historiques :

1. Gratien Lovey/Kathy Lattion (BMW M3 E30)

2. Bruno Rizzi/Jean Deriaz (Ford Escort) +2:07.5

3. Guy Troillet/Sébastien Moulin (Porsche 911) +3:04.6

 

Trophée Michelin Suisse :

1. Nicolas Lathion/Mélanie Tendille (Renault Clio V)

2. Aurélien Devanthery/Michaël Volluz (Peugeot 208 R2) +30.7

3. Thomas Battaglia/Marc Della Pina (Renault Clio) +2:38.6

 

Clio Swiss Trophy (classement provisoire*) :

1. Ismaël Vuistiner/Florine Kummer (Renault Clio)

2. Guillaume Girolamo/Benjamin Bétrisey (Renault Clio)   +2:08.8

3. Thibault Maret/Andy Malfoy (Renault Clio) +6:06.6

 *Classement provisoire sous réserve de la disqualification définitive de Jérémie Toedtli

61ème RALLYE INTERNATIONAL DU VALAIS :Carron part à la faute, victoire et titre pour Coppens !
61ème RALLYE INTERNATIONAL DU VALAIS :Carron part à la faute, victoire et titre pour Coppens !
61ème RALLYE INTERNATIONAL DU VALAIS :Carron part à la faute, victoire et titre pour Coppens !
61ème RALLYE INTERNATIONAL DU VALAIS :Carron part à la faute, victoire et titre pour Coppens !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :