Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

actualités rallye: WRC-ERC-TER-CHAMPIONNATS de FRANCE-BELGIQUE-ESPAGNE-SUISSE-ITALIE-PORTUGAL-GRANDE-BRETAGNE...

RALLYE-PASSION FRANCE

10 SUR 10 POUR LE CLIO TROPHY À L’OMLOOP VAN VLAANDEREN

10 SUR 10 POUR LE CLIO TROPHY À L’OMLOOP VAN VLAANDEREN
  • Casper Nielsen remporte sa première victoire dans le Trophy
  • Des temps impressionnants pour le jeune Danois Casper Nielsen
  • La Clio Rally5, rapide et fiable
  • De beaux débuts pour Lander Depotter, 19 ans

Plus de quatre mois après la précédente confrontation au Rallye de Wallonie, 10 équipages étaient au départ du Clio Trophy Belgium dans le cadre de l’Omloop van Vlaanderen, qui se déroulait à Roulers.

Sur les 19 délicates spéciales, les Renault Clio Rally5 ont une fois de plus montré leur fiabilité.

10 voitures au départ, 10 voitures à l’arrivée.

De plus, quelques jeunes ont impressionné sur les spéciales de Flandre occidentale.

En début de saison, Benoit Verlinde s’est montré inaccessible dans le Clio Trophy Belgium.

Cette fois-ci, Verlinde a pourtant dû reconnaître la supériorité du Danois Casper Nielsen.

Ce dernier a été impressionnant de rapidité tout au long de la course, ce qui lui a valu non seulement les 5 points de bonus de la Powerstage de Passendale, mais aussi sa toute première victoire dans le Clio Trophy Belgium.

C’est un Casper Nielsen ravi qui tirait le bilan de sa course :

« En début de saison, j’avais simplement trop peu de kilomètres avec la Clio Rally5.

Après le Rallye de Wallonie, Ward et moi avons roulé autant que possible pour acquérir du rythme et de l’expérience.

Il y a quinze jours, nous avons participé à Ypres.

Non seulement j’ai plus de rythme aujourd’hui, mais je connais aussi beaucoup mieux les limites de la Clio.

Vendredi, j’étais même plus rapide que le champion junior, Munster et sa Corsa Rally4.

Mais sur le sec, je n’ai pas pu compenser la puissance de la Rally4.

Je suis cependant fier de notre performance.

Et comme le titre est toujours possible, je me réjouis déjà de la prochaine manche. »

Benoit Verlinde devait donc se contenter de la deuxième place.

« Nous avions suffisamment d’avance au championnat pour ne pas nous laisser mettre en danger par Casper.

Nous avons roulé à notre rythme et cette deuxième place reste un beau résultat dans l’optique du titre. »

Jeroen Catelin s’est un temps battu avec Benoit Verlinde, mais le pilote d’Oostrozebeke a dû se contenter de la troisième place.

« J’en suis vraiment ravi !

Vous savez, l’an dernier j’ai terminé à plusieurs minutes de Verlinde.

Aujourd’hui nous sommes à seulement 22″ après 187 km de chrono.

La progression est évidente.

J’aurais même pu terminer devant Benoît, mais nous avons cassé une jante à Houthulst, ce qui nous a coûté pas mal de temps. »

Lander Depotter, 19 ans, navigué par Willem Verbeke, demi-frère et ancien navigateur de Niels Reynvoet, a fait des débuts remarqués.

Pour sa troisième course seulement, il a mené sa Clio Rally5 à une superbe quatrième place.

« Vendredi soir, nous avons connu un départ difficile.

Dans la quatrième spéciale, dans l’obscurité et sous la pluie, nous sommes sortis dans un champ.

Le samedi s’est beaucoup mieux passé et j’ai finalement pu empêcher Nikolai Bruyneel de nous prendre la quatrième place. »

Derrière Thibaut Vandeputte, récemment remis de son opération à l’épaule, Pierre-Manuel Brasseur et Xavier Dekeyser, les plus rapides parmi les Master, on retrouvait Camille Mazuin, la représentante du RACB National Team, clôturant le peloton des Clios.

La jeune femme terminait un week-end difficile sur une note positive en passant sur le podium d’arrivée.

« J’ai connu une course très difficile.

Il est clair qu’il me manque encore beaucoup d’expérience en rallye.

Ici à l’Omloop van Vlaanderen, j’ai été confrontée à un asphalte glissant et à des routes étroites.

Cela m’a rappelé le rallye TAC, où nous sommes violemment sorties de la route.

Je n’avais aucune confiance, d’autant plus le vendredi dans le noir et sous la pluie.

En bref, quatre caractéristiques qui ont eu un lourd impact sur ma confiance.

J’ai roulé beaucoup trop sagement vendredi soir et le samedi, il a fallu une journée entière pour que je puisse reprendre confiance.

Le point positif est que nous avons amené la voiture à l’arrivée sans aucun dommage et que j’ai de nouveau de nombreux kilomètres très instructifs dans les jambes. »

Quant à Vitalii Antonov, il était à nouveau de la partie dans notre pays, après être parti en tonneau à grande vitesse en Finlande il y a quelques semaines.

« C’était une course difficile pour nous.

Vendredi, nous avons cassé une jante dans une corde, en touchant le bord de l’asphalte avec la roue.

Samedi, nous avons cassé la transmission très tôt dans la journée et notre course était terminée.

Près de la spéciale, nous avons pu réparer la voiture dans le garage de quelqu’un et, grâce à la souplesse de la réglementation belge, nous avons pu reprendre la course après trois spéciales.

Un bon résultat était exclus, mais cela m’a permis de poursuivre mon apprentissage sur ce parcours. »

Sandrine Wanson, coordinatrice du Clio Trophy Belgium, jette un œil satisfait sur un Omloop van Vlaanderen des plus réussis:

« 10 Clio au départ et 10 Clio à l’arrivée, on ne peut pas mieux illustrer la fiabilité de la Clio Rally5.

En plus de cela, la Clio était à nouveau compétitive.

Casper Nielsen l’a prouvé avec des temps impressionnants, avec lesquels il pouvait même rivaliser avec Charly Munster et sa Rally4.

Le Clio Trophy Belgium a également confirmé qu’il est la formule idéale pour les jeunes et les pilotes de rallye débutants.

Lander Depotter, âgé de seulement 19 ans, a fait ses débuts en Clio Trophy et s’est illustré avec une 3eme place chez les Juniors. »

——

Gilles Pyck impérial en BRC Junior

« Le score maximal »

Suite à l’absence de Tom Rensonnet, Gilles Pyck a défendu seul les couleurs de Renault en Junior BRC, avec brio qui plus est.

 

Le jeune gaillard de Poperinge a battu de manière convaincante le champion junior en titre Charles Munster, alors que Jonas Dewilde sortait de la route.

 

« Après notre sortie à Ypres, j’ai pu repartir le dimanche, ce qui a fait beaucoup pour ma confiance.

 

À l’Omloop van Vlaanderen, les conditions étaient très difficiles le vendredi soir sous la pluie, mais j’ai tout de suite pu faire la différence.

 

Samedi, j’ai continué à attaquer pour devancer Charles Munster et marquer le maximum de points pour le Junior BRC, » lançait un Pyck ravi d’avoir pu remplir ses objectifs.

10 SUR 10 POUR LE CLIO TROPHY À L’OMLOOP VAN VLAANDEREN
10 SUR 10 POUR LE CLIO TROPHY À L’OMLOOP VAN VLAANDEREN
10 SUR 10 POUR LE CLIO TROPHY À L’OMLOOP VAN VLAANDEREN

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :