Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

actualités rallye: WRC-ERC-TER-CHAMPIONNATS de FRANCE-BELGIQUE-ESPAGNE-SUISSE-ITALIE-PORTUGAL-GRANDE-BRETAGNE...

RALLYE-PASSION FRANCE

Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID

 

Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID
Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID
Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID

·  Sébastien Ogier est le seul pilote de l’histoire des rallyes à remporter sept fois le Rallye du Mexique

·  La GR YARIS Rally1 HYBRID occupe trois des quatre premières places, Elfyn Evans terminant troisième et Kalle Rovanperä quatrième

·  A l’issue de cette troisième épreuve de la saison WRC 2023, TOYOTA GAZOO Racing augmente son avance en tête du championnat

Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID

Le TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team (TGR-WRT) a réalisé un superbe résultat pour le retour du Rallye du Mexique au calendrier du WRC.

Sébastien Ogier est devenu le maître incontesté de cette exigeante épreuve sur terre avec une historique septième victoire.

Lors de ce qui était le premier voyage du Championnat du Monde des Rallyes dans les hautes montagnes au-dessus de León depuis 2020, et donc le premier de l'ère Rally1, la GR YARIS Rally1 HYBRID s'est particulièrement bien comportée.

Après avoir pris la tête du rallye dès la première spéciale du samedi matin, Ogier et son copilote Vincent Landais ont entamé la dernière journée de dimanche avec une avance de 35,8 secondes, un écart qui leur a permis d'aborder en toute sécurité les spéciales du matin – avec notamment la plus longue du week-end, Otates et ses 35,63 kilomètres.

Ogier a ensuite réalisé une performance incroyable pour décrocher la victoire avec le meilleur temps dans la Power Stage de fin de rallye, obtenant ainsi le score maximum de points, ce qui le place en tête du classement du championnat bien qu’il n’ait disputé que deux des trois épreuves qui se sont déroulées depuis le début de la saison.

Le record de victoires au Mexique battu par Ogier (qui avait notamment remporté la première victoire du TGR-WRT sur ce même rallye il y a trois ans) arrive après un tout aussi historique neuvième succès au Monte-Carlo en janvier.

Au Mexique, Sébastien a poursuivi sa fructueuse collaboration avec Vincent Landais, qui découvrait cette épreuve pour la première fois.

TOYOTA GAZOO Racing est passée terriblement près du doublé, Evans n’a raté la deuxième place au général que de 0,4 seconde dans la dernière spéciale, face à Thierry Neuville (Hyundai).

Evans et son copilote Scott Martin avaient pourtant bien commencé la journée, réalisant le meilleur temps dans Otates et renforçant ainsi leur emprise sur la deuxième place.

Après avoir subi des dommages à la suspension, ils ont effectué des réparations en bord de route qui leur ont permis de continuer le combat, mais ils ont finalement dû se contenter de la troisième marche du podium malgré un pilotage agressif.

En terminant à la quatrième place, Rovanperä et Halttunen, qui avaient dès vendredi soir une minute de retard sur les leaders après avoir dû ouvrir la piste, décrochent des points importants en vue de la défense de leurs titres de champions du monde.

Rovanperä a poussé fort dans la Power Stage à la recherche de points bonus et a réalisé le quatrième temps le plus rapide après avoir endommagé l'aileron arrière de sa voiture.

Il est désormais troisième au classement des pilotes du WRC 2023, à quatre points d'Ogier.

Takamoto Katsuta a atteint l’arrivée de son tout premier Rallye du Mexique, au volant d'une quatrième GR YARIS Rally1 HYBRID dans le cadre du TGR WRC Challenge Program.

Son copilote Aaron Johnston et lui sont revenus en course samedi selon les règles de redémarrage après une sortie de route à la suite d’un tête-à-queue vendredi.

 

Déclarations :

Akio Toyoda (Président du TGR-WRT)

« Le Rallye du Mexique est une épreuve particulièrement difficile.

C'est ce qui a toujours été dans notre esprit au TGR.

Seb a remporté l'épreuve il y a trois ans, mais nous ne pouvions toujours pas nous débarrasser de l'appréhension d'un problème de moteur avant de rouler au Mexique dans des températures élevées et à haute altitude.

Cette fois, lors du premier Rallye du Mexique depuis trois ans, Seb et notre partenaire, Denso, nous ont aidé à surmonter ces inquiétudes.

Seb, félicitations pour cette nouvelle victoire consécutive au Mexique !

Vincent, félicitations pour votre première victoire là-bas !

En 2017, notre première année avec la Yaris WRC, l'équipe des radiateurs de Denso nous a vus en difficulté avec la gestion de la chaleur et a commencé à nous apporter son soutien.

Depuis lors, ils n'ont cessé d'améliorer les performances de refroidissement.

C'était le premier Rallye du Mexique avec la GR YARIS Rally1 HYBRID, mais je pense que les équipages ont pu piloter en ayant toute confiance dans le moteur grâce au « Rei-kyaku Damashii » de Denso – le nom spécial pour leur travail sur le refroidissement, ou « Cooling Spirit ».

Je tiens à leur exprimer ma gratitude pour leur solide soutien et leur partenariat avec nous.

Elfyn, Scott, félicitations pour le premier podium cette saison !

Ce fut dommage de perdre une position dans la dernière spéciale, mais je pense qu'il a presque trouvé la dernière pièce qu'il cherchait.

Toute l'équipe continuera à fabriquer des voitures toujours meilleures pour Elfyn.

Concernant Kalle et Jonne, il semble que les rallyes continuent d'être des épreuves pour nos champions en titre, mais je suis sûr qu'ils continueront à apprécier la compétition sans se précipiter.

Tout se passera bien aussi pour Takamoto et Aaron tant que Taka ne se précipite pas et continue de croire en son pilotage.

J'aime toujours voir son visage détendu que j'ai vu au Japon plus tôt ce mois-ci.

Enfin, je tiens à remercier les membres de Toyota Mexique qui ont offert un beau cadeau à l'équipe.

J'ai vu Jari-Matti et les mécaniciens porter des masques de lutteurs sur les réseaux sociaux de l'équipe.

Ce fut peut-être l'une des raisons de la victoire, car l'équipe a pu se détendre avec ce cadeau très spécial.

Grâce à tout ce soutien, nous pouvons maintenant complètement arrêter d’avoir le sentiment que nous ne sommes pas bons au Rallye du Mexique ! »

 

Jari-Matti Latvala (Team Principal)

« C'est un résultat incroyable pour nous.

L'année dernière, nous étions assez loin du bon rythme lors des rallyes sur terre chauds et accidentés comme celui-ci, et tout le monde avait des doutes sur la façon dont nous allions nous débrouiller ici au Mexique.

Mais tout le travail que nos ingénieurs de développement ont fait avant cette épreuve a changé la donne afin que nous ayons la voiture pour gagner le rallye et la Power Stage.

Je suis tellement heureux et fier de l'équipe.

Il y avait tellement d'émotions dans cette dernière spéciale et ce que Seb a pu faire pour la remporter était incroyable.

Elfyn a été un peu malchanceux sur la fin mais remonter sur le podium lui donne une bonne confiance pour l'avenir, tandis que Kalle a fait du bon travail aussi en pensant au championnat et aux points. »

 

Kalle Rovanperä (Pilote voiture 69)

« Cela n'a pas été un week-end facile pour nous.

Nous avons perdu du temps vendredi en ouvrant la route, puis nous avons été un peu en retrait dans la lutte pour le reste du week-end.

J'espérais que nous pourrions obtenir plus de points dans la Power Stage.

Nous avons poussé très fort et avons essayé tout ce que nous pouvions, mais nous avons perdu l'aileron arrière en partant large dans un virage et, après cela, je ne pouvais plus vraiment attaquer sans cet appui.

Mais terminer quatrième au classement général nous donne quelques points décents.

Félicitations à Seb qui a fait un super boulot ce week-end. »

 

Elfyn Evans (Pilote voiture 33)

« Nous avons eu un assez bon début de journée dimanche mais, malheureusement, juste à la fin de la longue spéciale nous avons subi des dégâts sur un bras de suspension.

Nous avons pu effectuer une réparation lors de la liaison mais je sentais qu'il fallait essayer d'être prudent dans les deux dernières spéciales, et nous n'avons pas tout à fait réussi à tenir Thierry à distance.

C'était très proche à la fin mais pas assez.

Dans l'ensemble, cela a été un week-end solide.

Je pense que nous avions la vitesse pour terminer deuxièmes, et le point positif est que nous sommes de retour sur le podium.

Je suis donc heureux pour cela et aussi les bonnes sensations acquises avec la voiture sur la terre. »

 

Sébastien Ogier (Pilote voiture 17)

« Ce fut un week-end incroyable et je suis très heureux de remporter cette victoire.

Nous sommes venus ici avec l'objectif clair de gagner ce rallye.

La voiture était super ce week-end.

Ce fut un week-end sans faute pour nous et un week-end fort pour l'équipe, alors merci à eux d'avoir rendu cela possible.

Quand vous finissez par prendre 30 points, c'est vraiment un week-end parfait.

Nous avons eu un bon rythme quand nous en avions besoin, et une excellente gestion aussi quand c'était nécessaire.

Ce n'est pas facile quand il faut gérer un tel écart et je pense que dimanche a été la journée la plus difficile du week-end.

Je pouvais me permettre de perdre un peu de temps mais il était important de rester concentré.

J'ai senti que je devais me lancer dans la Power Stage parce que j'adore cette spéciale, et aussi c'est important de marquer des points pour l'équipe.

Les records et les chiffres sont toujours beaux, et bien sûr j'en suis fier, mais le plus important pour moi c'est cette victoire. »

 

CLASSEMENT GENERAL DU RALLYE DU MEXIQUE 2023:

1 Sébastien Ogier/Vincent Landais (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) 3h16m09.4s

2 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +27.5s

3 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +27.9s

4 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +1m55.3s

5 Dani Sordo/Cándido Carrera (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID) +2m58.8s

6 Gus Greensmith/Jonas Andersson (Škoda Fabia RS Rally2) +12m31.5s

7 Emil Lindholm/Reeta Hämäläinen (Škoda Fabia Rally2 evo) +13m04.4s

8 Oliver Solberg/Elliott Edmondson (Škoda Fabia RS Rally2) +13m37.7s

9 Ott Tänak/Martin Järveoja (Ford Puma Rally1 HYBRID) +15m19.6s

10 Kajetan Kajetanowicz/Maciej Szczepaniak (Škoda Fabia Rally2 evo) +15m56.6s

 

Et maintenant ?


Le Rallye de Croatie, du 20 au 23 avril, sera la première manche 100 % asphalte de la saison, disputée sur des routes difficiles autour de la capitale, Zagreb.

En plus d'un mélange de sections rapides et techniques, les spéciales présentent des changements constants de surface et d'adhérence.

 

Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID
Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID
Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID
Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID
Rallye du Mexique : victoire historique pour Ogier avec la GR YARIS Rally1 HYBRID

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :