Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

actualités rallye: WRC-ERC-TER-CHAMPIONNATS de FRANCE-BELGIQUE-ESPAGNE-SUISSE-ITALIE-PORTUGAL-GRANDE-BRETAGNE...

RALLYE-PASSION FRANCE

Un multiple champion du monde au départ en Lozère

 

Un multiple champion du monde au départ en Lozère

Célèbre pour ses huit titres mondiaux au plus haut niveau avec Sébastien Ogier, Julien Ingrassia reprendra le volant à l’occasion de la prochaine manche du Clio Trophy France Terre au Rallye Terre de Lozère.

Engagé avec Gilles De Turckheim, le Français retrouvera donc le Championnat de France des Rallyes Terre tout en découvrant Clio Rally5 pour une expérience qui s’annonce inoubliable.

Copilote français le plus titré de l’histoire du rallye, Julien Ingrassia compte 168 départs, 54 victoires et 91 podiums dans la catégorie reine de la discipline avec Sébastien Ogier et quatre constructeurs différents.

Avec neuf couronnes à son actif, une acquise en Junior WRC en 2008, puis huit en WRC de 2013 à 2018 puis en 2020 et 2021, le natif d’Aix-en-Provence a choisi de ranger son carnet de notes en Championnat du Monde FIA des Rallyes fin 2021.

La passion dévorante du néo-retraité l’a toutefois amené à rester proche des parcs d’assistance en intervenant régulièrement comme consultant WRC pour Canal+ ou encore en occupant un rôle actif dans l’opération Rallye Jeunes.

Déterminé à écrire de nouvelles lignes de sa vie, le Français s’est également initié au rallye-raid l’an dernier, mais il s’apprête désormais à faire son grand retour en compétition, cette fois au volant.

Pour cette aventure, il partagera sa Clio Rally5 avec l’un de ses pairs, l’expérimenté Gilles De Turckheim.

Les deux hommes jouissent d’ailleurs d’une relation priviligiée comme l’explique Julien Ingrassia.

« C’est une belle histoire puisque Gilles et moi étions à l’internat à la même école de Bonne-Terre », confie-t-il.

« Gilles m’a trouvé mon premier baquet de copilote en novembre 2002, il y a plus de vingt ans.

Cela m’a mis le pied à l’étrier, j’ai rencontré Sébastien quelques années plus tard et nous connaissons la suite.

Avec Gilles, nous nous étions promis de faire un rallye ensemble pour nos trente ans.

Nous l’avons fait aux Rallye Terre des Cardabelles en 2010.

Nous voulions répéter l’expérience pour nos quarante ans, mais cela n’avait pas été possible entre la pandémie et mes engagements en WRC, mais ce n’était que partie remise et nous le ferons finalement avec quelques années de retard.

Comme lors de notre expérience précédente, nous nous échangerons le volant afin de partager le plaisir !

Ambiance garantie ! »

En mars dernier, Julien Ingrassia était présent au Rallye Le Touquet Pas-de-Calais lors du coup d’envoi de la nouvelle saison rallystique dans l’Hexagone.

Une visite dans les Hauts-de-France qui a réveillé et accéléré ce projet.

« Je n’avais pas prévu de me rendre au Touquet, où je n’étais plus venu depuis 2007 et l’obtention de notre titre en Volant 206 avec Sébastien », raconte-t-il.

« Un ami louait une Clio Rally5 dans le cadre de la manche d’ouverture du Clio Trophy France Asphalte.

C’était Olivier David, mon mécanicien de reconnaissances en WRC, accompagné de Jean-Paul Chiaroni, l’ancien copilote de Philippe Bugalski.

Il nous a demandé d’épauler Maxime Krasnobaev, un finaliste de Rallye Jeunes qui disputait son premier rallye.

C’était un peu une bande d’anciens combattants prêts à transmettre leur expérience acquise au fil des années à un jeune équipage ! »

« J’étais vraiment surpris par le nombre d’engagés au sein du parc d’assistance du trophée !

J’y ai retrouvé l’essence et l’esprit des grandes formules de promotion d’antan », poursuit-il.

« C’est plaisant de voir tous les acteurs jouer le jeu et travailler ensemble, que cela soit les constructeurs, la Fédération et les organisateurs.

Tant sur l’asphalte que sur la terre, le Clio Trophy France est attractif de toute évidence.

Ce n’est pas rien de réunir autant d’équipages autour d’une voiture dont beaucoup de bien est dit de son châssis, de son moteur, et du package global proposé.

Les gens semblent heureux, ça se bagarre à armes égales et c’est génial d’avoir autant de pilotes se battre à tous les niveaux.

Comme je l’ai dit spontanément lors d’un direct sur CFR TV au Touquet, j’étais aussi vraiment curieux d’essayer Clio Rally5 et quelques rencontres ont accéléré les choses ! »

Au Rallye Terre de Lozère, Julien Ingrassia et Gilles De Turckheim partageront donc une Clio Rally5 préparée par David Automobiles.

Le Français âgé de quarante-trois ans ne se donne toutefois pas d’objectif précis, si ce n’est la quête du plaisir avec son équipier.

« Je tiens sincèrement à remercier Olivier David de sa confiance et de son amitié, et les équipes d’Alpine Racing pour l’opportunité de participer à l’épreuve », conclut-il.

« Je remercie également Michelin, Technoplus et Assurances Lestienne pour leur soutien.

Sur le plan sportif, le niveau de compétition est très relevé et beaucoup de concurrents sont passés dans les rangs de Rallye Jeunes.

Nous avons essayé de leur inculquer ce goût de l’effort, du travail et du détail.

C’était formidable de les voir mettre tout cela en application au Touquet, mais cela veut aussi dire qu’il faudra se retrousser les manches pour être performants.

Dans tous les cas, il y a toujours quelqu’un contre qui se battre quand on a un plateau aussi étoffé ! »

Disputée autour de Mende, la 12eme édition du Rallye Terre de Lozère aura lieu du 25 au 27 août.

Théâtre de la cinquième manche du Championnat de France des Rallyes Terre, l’épreuve accueillera l’avant-dernier rendez-vous de la saison en Clio Trophy France Terre actuellement mené par Jean-Sébastien Vigion.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :