Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

actualités rallye: WRC-ERC-TER-CHAMPIONNATS de FRANCE-BELGIQUE-ESPAGNE-SUISSE-ITALIE-PORTUGAL-GRANDE-BRETAGNE...

RALLYE-PASSION FRANCE

FIA Rally Star: LES SIX PILOTES FIA RALLY STAR SE BATTENT CONTRE LES ÉLÉMENTS POUR FINIR EN ESTONIE

 FIA Rally Star: LES SIX PILOTES FIA RALLY STAR SE BATTENT CONTRE LES ÉLÉMENTS POUR FINIR EN ESTONIE

Les six pilotes FIA Rally Star ont terminé le Rallye Saaremaa en Estonie les 6 et 7 octobre dans une démonstration claire des progrès qu’ils font et de l’expérience qu’ils emportent à bord pendant la saison d’entraînement FIA Rally Star.

Avec le vent, la pluie et les températures froides qui s’ajoutent au défi sur les étapes principalement à surface meuble de l’île de la mer Baltique, les six FIA Rally Star ont été soumis à un test difficile dès le départ.

Cependant, ils ont parfaitement répondu en atteignant l’arrivée de l’épreuve de 12 étapes, qui couvrait 124,76 kilomètres compétitifs.

Pour le quatrième rallye FIA Rally Star Training Season et le second à se dérouler sur terre, les pilotes FIA Rally Star étaient engagés dans la catégorie EMV3 pour les voitures de Rally3 et figuraient parmi les 13 partants.

Bien que l’objectif pour les pilotes FIA Rally Star avant le départ était d’atteindre l’arrivée plutôt que de courir après les temps d’étape gagnants de la catégorie à chaque occasion, Romet Jürgenson a été le pilote à battre à trois reprises à bord de sa Ford Fiesta Rally3 équipée de Pirelli et pilotée par M-Sport Poland et copilotée par Siim Oja.

L’Estonien Jürgenson s’est qualifié pour la saison d’entraînement FIA Rally Star en remportant la finale continentale européenne.

Sa première victoire d’étape sur le Rallye Saaremaa, dans l’ES2, l’a propulsé en tête de la catégorie.

Il est resté devant jusqu’à ce que plus de 3m30s soient perdus alors qu’une roue a été changée sur ES8.

La frustration de Jürgenson a permis à l’Australien Taylor Gill de terminer en tant que principal prétendant au FIA Rally Star à la quatrième place parmi les équipages EMV3, mais seulement après que Jose 'Abito' Caparo ait chuté avec des pneus endommagés sur l’ES11.

Le Péruvien s’est repris pour terminer troisième parmi les pilotes FIA Rally Star derrière Jürgenson. Abdullah Al-Tawqi d’Oman a terminé une place derrière Caparo avec le Sud-Africain Max Smart et la Péruvienne Annia Cilloniz ensuite.

Anna Nordkvist, vice-présidente de la FIA pour Sport Europe, a rejoint l’équipe FIA Rally Star sur le Rallye Saaremaa pour suivre les progrès des pilotes et apporter un soutien supplémentaire.

L’Estonian Autosport Union et l’organisateur de l’événement, Saaremaa Ralli MTÜ, ont apporté leur aide précieuse.

Une fois de plus, les pilotes FIA Rally Star ont été chargés d’accroître leur expérience compétitive en terminant l’événement sans endommager leurs voitures, mais aussi en affichant un niveau croissant de rythme et de performance.

Tous les pilotes FIA Rally Star ont été limités à 10 pneus Pirelli K6 medium compound pour l’ensemble de l’événement dans le cadre de leur apprentissage pour l’avenir.

Le pneu est l’un des deux composés utilisés en standard dans le Championnat FIA Junior WRC, la destination des quatre pilotes les plus performants à la fin de la saison d’entraînement FIA Rally Star.

Jérôme Roussel, responsable du projet FIA Rally Star, a déclaré : 

« Après un rallye Saaremaa très difficile, humide, froid et venteux, c’est tout à l’honneur et félicitations aux six équipages qui ont terminé le rallye avec leurs voitures en un seul morceau.

C’était la première mission et ils l’ont accomplie.

Mais vraiment, quand je vois le nombre d’abandons et les conditions à cause de la météo, cet exploit ne pouvait pas être tenu pour acquis au début du rallye, donc nous en sommes vraiment heureux.

Romet n’a pas une grande expérience en rallye mais il vient d’Estonie et il a dit qu’il n’avait jamais fait un rallye aussi difficile.

Dans l’ensemble, ce fut un week-end très positif et merci à Anna Nordkvist, vice-présidente de la FIA pour Sport Europe, pour son soutien à l’équipe.

C’était génial de l’avoir avec nous et c’était aussi génial d’être très chaleureusement accueilli par l’Estonian Autosport Union et le club organisateur, Saaremaa Ralli MTÜ.

C’est un événement très bien organisé et c’était parfait pour l’entraînement compte tenu de ce que ces six jeunes pilotes FIA Rally Star ont vécu ce week-end."


FIA Rally Star Saaremaa Rally pilote par pilote (listé dans l’ordre des têtes de série):

22 Romet Jürgenson (23, Estonie) Copilote : Siim Oja (EST)


Le plus rapide des six FIA Rally Star et en passe de remporter la catégorie EMV3 jusqu’à ce qu’il abîme un pneu sur un anti-coupure.

Après avoir roulé sur le pneu dégonflé pendant deux kilomètres, Jürgenson s’est arrêté pour changer de roue avec plus de 3m30s de chute.

Romet Jürgenson :

 « J’ai fondamentalement deux sentiments.

Je suis content que nous ayons terminé et montré une bonne vitesse jusqu’à la crevaison, ce qui était de ma faute parce que j’ai pris une coupe où il y avait un dispositif anti-coupure.

Ce n’était pas la meilleure décision de ne pas s’arrêter et de ne pas le changer au départ et il y a beaucoup à apprendre de cela.

C’était aussi la première fois que nous changions une roue sur une scène.

C’est une autre des choses pour lesquelles la saison d’entraînement est bonne parce que ce n’était pas le changement le plus rapide et nous avons beaucoup à améliorer.

Mais nous avons trouvé un bon feeling avec la voiture dès le début du rallye et je tiens à vous remercier pour tout le soutien.

23 Taylor Gill (19, Australie) Copilote : Daniel Brkic (AUS)


Après avoir perdu du temps avec un problème électrique sur les ES1 et ES2, Gill s’est concentré sur la négociation des conditions exigeantes, en particulier lorsque les spéciales sont devenues ornières.

Il a terminé meilleur pilote FIA Rally Star pour la deuxième fois au cours de la saison d’entraînement.

Taylor Gill 

« Le rallye a été vraiment, vraiment délicat, mais c’était bien d’acquérir de l’expérience et d’arriver à l’arrivée de chaque étape.

C’était différent de tous les événements que j’avais jamais faits auparavant, donc c’est vraiment crucial ce que nous avons gagné ce week-end.

Je n’avais jamais roulé dans des ornières profondes comme nous l’avions fait auparavant, le fond de la voiture traînait sur le sol sur 100 mètres à la fois.

C’était certainement la plus grande courbe d’apprentissage du week-end.

J’espère être plus fort lors du prochain rallye en Espagne où le gravier aura, espérons-le, des similitudes avec ce à quoi je suis habitué en Australie. »

24 Jose 'Abito' Caparo (26 ans, Pérou) Copilote : 'Willy' Guillermo Sierra Ovalle (PER)

Heurter un trottoir dans l’ES3 a laissé la Fiesta de Caparo avec une roue arrière droite et un triangle cassés,
mais il ne s’est remis de ce revers précoce que pour un pneu endommagé sur l’ES11 en raison d’un dispositif anti-coupure qui avait été traîné par inadvertance sur la route par un autre concurrent pour provoquer un retard tardif.


Jose 'Abito' Caparo :

 « C’est un sentiment incroyable de terminer ce rallye parce que je n’aurais jamais imaginé qu’un rallye puisse être comme ça avec la vitesse, les bosses, les sauts et tout le reste.

J’ai continué à apprendre à coup sûr parce que le gravier était très glissant, les conditions météorologiques rendaient les choses difficiles.

Je dois beaucoup travailler sur les distances de freinage mais avant la crevaison, nous étions très bons.

L’erreur sur la scène de rue est dans mon esprit de ne plus jamais se reproduire et je traiterai la prochaine étape de rue comme si je marchais dans le parc.

Mais nous avons terminé donc l’objectif principal était atteint.

25 Max Smart (20 ans, Afrique du Sud) Copilote : Cameron Fair (GBR)


Après avoir pris le départ du Rallye Weiz en raison d’un accident et manqué le Rallye Nova Gorica pour se concentrer sur les trois épreuves restantes sur terre, Smart a suivi ses instructions pour terminer à la lettre.

Bien qu’endommagé les pneus des ES5 et ES8 ont causé des retards, avec le nouveau copilote Fair à ses côtés, Smart ne les a pas laissés tomber de sa foulée.

Max Smart 

« Nous sommes arrivés à la fin et nous avons beaucoup appris en y arrivant.

C’était vraiment un rallye délicat, les conditions étaient assez folles et c’était la première fois que je faisais des spéciales de nuit, ce qui était très intéressant.

Nous avons eu quelques crevaisons, mais vers la fin, nous avons vraiment senti que le feeling était bon et c’est gratifiant à 100% de finir le rallye.

Cameron a été génial, il m’a donné de bons conseils dès les reconnaissances et tout au long du rallye.

Notre travail d’équipe était excellent et c’était vraiment génial de collaborer avec lui.

J’ai beaucoup appris et ça s’est bien passé.

Ce fut un privilège de participer à ce rallye.« 

26 Annia Cilloniz (24, Pérou) Copilote: Esther Gutierrez (ESP)


Ce fut une première étape exigeante pour Cilloniz mais une deuxième arrivée consécutive.

Elle était à 0,6 kilomètre de l’achèvement de l’ES2 lorsque sa voiture a eu un problème électrique et s’est arrêtée, bloquant la route.

Bien qu’un avertissement ait été émis, deux autres membres d’équipage n’ont pas pu éviter de heurter sa voiture.

Heureusement, il n’y a pas eu de blessés et Cilloniz est revenu à l’action samedi après des réparations en service.

Annia Cilloniz : 

« Je suis à la fin du rallye et c’est la partie la plus parfaite de toutes.

Ce n’était pas un début facile, mais nous avons terminé un rallye difficile mais très agréable.

Les étapes ont beaucoup changé du premier passage au deuxième, elles sont devenues plus glissantes et il fallait être plus prudent.

Il fallait aussi être très patient et se détendre.

J’ai encore beaucoup à apprendre, mais j’aime le gravier parce que c’est plus naturel et plus instinctif pour moi.

27 Abdullah Al-Tawqi (24, Oman) Copilote: Ronan Comerford (IRL)


Une fois de plus, Al-Tawqi a travaillé dur pour acquérir plus de connaissances sur la compétition et améliorer ses performances personnelles.

C’était sa troisième arrivée au cours de la saison d’entraînement FIA Rally Star et une autre épreuve où il a évité d’endommager sa Ford Fiesta Rally3.

Abdullah Al-Tawqi : 

Nous avons fait de bonnes reconnaissances, mais l’événement a été très difficile avec la pluie.

Nous avons appris à gérer cela avec une voiture de rallye et à piloter dans ces conditions.

C’était bien pour moi de pouvoir le faire.

Nous avons fait du bon travail et avons continué à nous améliorer et les compétences de pilotage avec les notes de rythme s’améliorent de plus en plus.

Cela signifie que j’améliore beaucoup ma confiance dans la voiture et je suis heureux de terminer ce rallye.

C’était difficile, mais nous nous sommes mis dans un rythme et avons suivi la ligne.

Merci à l’équipe M-Sport Pologne et à FIA Rally Star qui nous soutiennent sur ce rallye. »

Rappel du calendrier des événements de la saison d’entraînement FIA Rally Star:


La saison d’entraînement FIA Rally Star se compose de six épreuves, quatre sur terre et deux sur asphalte :

• Rallye Saint-Marin (Terre), 16-17 juin

• Rallye Weiz, Autriche (Asphalte), 13-15 juillet

• Rally Nova Gorica, Slovénie (Asphalte), 22-24 septembre

• Rallye Saarema, Estonie (Terre), 6-7 octobre

• RallyRACC, Espagne (Terre), 20-21 octobre

• Lausitz Rallye, Allemagne (Terre), 9-11 novembre

Un test aura lieu avant chaque événement ainsi qu’un débriefing post-rallye approfondi.

Les événements de la saison d’entraînement FIA Rally Star ont été spécifiquement choisis pour équiper les pilotes d’une expérience d’une grande variété de conditions et de circonstances.

Les six participants de la saison d’entraînement FIA Rally Star s’affronteront dans des Ford Fiesta Rally3 équipées de Pirelli identiques et gérées par M-Sport Poland.

Tous les coûts sont couverts par la FIA, les quatre meilleurs pilotes à la fin de la saison d’entraînement FIA Rally Star assurant une saison entièrement financée dans le Championnat FIA Junior WRC en 2024.

 FIA Rally Star: LES SIX PILOTES FIA RALLY STAR SE BATTENT CONTRE LES ÉLÉMENTS POUR FINIR EN ESTONIE

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :